Le mot du Maire

maire

Ce second semestre 2016 a encore été riche en projets aboutis. En effet le travail des élus de nos deux communes eu sein du syndicat scolaire Sainville-Garancière-en-Beauce a été fructueux puisqu’il a permis au groupe scolaire d’ouvrir ses portes aux enfants à la date prévue ! Ce fut un beau projet, mobilisateur et porteur d’avenir. Vous pouvez parcourir le détail de la fin des travaux, au travers de l’article étayé présenté par Madame Bretenoux, Présidente du Syndicat Scolaire.

Le Musée Farcot, quant à lui, a également revu le jour lors de la journée du patrimoine, comme nous nous y étions engagés, grâce à un travail efficace et réactif de tous et en particulier des artistes du COMPA qui nous ont accompagnés avec beaucoup de professionnalisme. Le musée est désormais ouvert le deuxième dimanche de chaque mois de 14h à 17h, ainsi que sur rendez-vous lors des vacances scolaires, ou pour des groupes. Pour assurer une médiation culturelle de qualité, nous avons fait appel, à un jeune étudiant en histoire de l’art, recruté à raison de cent heures par an. N’hésitez donc pas à venir découvrir ou redécouvrir votre musée !

A la faveur de nos rencontres, un certain nombre d’entre vous, parmi les plus jeunes, m’ont exprimé leur souhait de mieux connaître l’histoire de notre village. C’est pourquoi, je sollicite les plus anciens natifs ou résidents de Sainville pour apporter leurs témoignages et souvenirs en tant que «  passeurs d’histoires intergénérationnelles » qui permettront de répondre à cette demande très dynamisante. Il vous suffira, si vous êtes intéressés, de vous faire connaître en Mairie afin d’organiser cela. Cette proposition a reçu un écho très enthousiaste auprès des élus du conseil. Certains élus sont volontaires pour participer et recueillir vos souvenirs qui permettront à tous de nous réapproprier et de retisser l’histoire de notre commune, au fil des bulletins.

Cette évolution de notre commune s’exerce aussi par des changements dans le domaine de l’urbanisme. Ainsi notre décision de fin d’année 2015 d’entamer la révision allégée et le modification simplifiée de notre PLU (Plan local d’urbanisme) a, là aussi, vu son aboutissement en cette fin d’année 2016. L’instruction de notre dossier sur le quel nous avons travaillé toute cette année a reçu les avis favorables nécessaires tant de la CDPENAF (Commission départementale de protection des espaces naturels agricoles et forestiers), que des personnes publiques associées, que du Pays de Beauce, en enfin du commissaire enquêteur qui nous ont permis de procéder à leur approbation.

L’extension souhaitée par l’entreprise Massoutre pourra donc se concrétiser dès 2017. La CCBA (communauté de communes de la BEAUCE Alnéloise) exerçant la compétence économique a anticipé l’achat des terrains.

2017, des changements en perspective pour notre quotidien :

Concernant le cabinet médical, je vous rappelle les termes de mon dernier flash info. Le Docteur Coanda a effectivement cessé ses activités au sein de notre cabinet médical le 21 Décembre au soir. Après de longues recherches et démarches, j’ai le plaisir de vous annoncer l’arrivée du Docteur Miranda qui le remplacera à compter du 16 janvier prochain. Toutefois des rendez-vous commenceront à être pris dès le 3 janvier auprès de sa secrétaire, le matin et auprès de la plate forme téléphonique, l’après-midi. Le numéro de téléphone est inchangé : 02 37 24 60 05 . Vos dossiers médicaux ont été transmis au docteur Miranda.

Je vous remercie de lui réserver le meilleur accueil.

Vous savez combien l’installation d’un médecin est précieuse et rare actuellement…

Concernant le recensement, il va débuter dans quelques jours, puisque, comme tous les cinq ans, toutes les communes à tour de rôle sont recensées ; le dernier s’est effectué en 2012. Il se déroulera du 19 janvier au 18 février prochains. Ce seront Mesdames Lise ORSAT et Ludivine GROSSE qui en seront chargées chacune pour un secteur de la commune. Elles se présenteront à votre domicile avec une carte officielle de l’INSEE. Cette procédure est obligatoire, je le rappelle et l’absence de réponse est punissable par la loi. Les dotations gouvernementales versées à la commune dépendent du nombre d’habitants ; vous mesurez combien c’est important.
Il est vivement conseillé cette année, pour les personnes qui le peuvent, de répondre par voie électronique. Par ailleurs, je demande une nouvelle fois aux propriétaires d’animaux, chiens en particulier, de veiller à la sécurité de ces recenseurs lors de leur passage. Je vous remercie, pour elles, de votre compréhension.

Autre changement en 2017 : la mise en application de la loi de transition énergétique pour toutes les collectivités publiques.

Ainsi, dès le 1er janvier 2017, l’utilisation des pesticides sera interdite dans les espaces verts publics de la commune. Nous allons devoir acquérir les bonnes pratiques en la matière avec l’objectif « zéro pesticide » et être encore plus « éco responsables ».
Pour nous accompagner dans cette démarche, nous avons signé, avec d’autres communes du bassin de vie, une convention avec le Pays de Beauce pour requérir des conseils avisés. Des formations adaptées à notre espace communal, à destination du personnel technique seront également assurées. Des solutions existent bien sûr mais elles sont chronophages. Il va donc falloir nous habituer à jeter un autre regard sur la présence d’une nouvelle flore encore appelée « mauvaises herbes ». C’est pourquoi, je demande à chacun d’entre nous, pour ceux qui ne font déjà, d’entretenir au mieux l’espace public situé devant son habitation, notamment les caniveaux. Bien évidemment, les personnes qui, pour des raisons physiques ou autres, ne pourront le faire, seront relayées par les agents techniques communaux et devront nous le faire savoir. Par ailleurs cette loi de transition énergétique, sachez-le, va s’appliquer à chacun d’entre nous, en tant que particuliers, le 1er janvier 2019.

Concernant le schéma départemental de coopération intercommunal, nous sommes toujours en attente avec d’autres communes, de la décision du Préfet quant à notre rattachement à la CCCB (Communauté de Communes du Cœur de Beauce) le plus tôt possible puisque nous avons rejeté la proposition d’adhésion à la Communauté de Communes des Portes Euréliennes d’Île-de-France.

Fort heureusement, au-delà des tourmentes organisationnelles, Sainville continue à vivre et il n’est qu’à prendre connaissance des activités et manifestations variées retracées au sein du bulletin pour mesurer que le dynamisme ne faiblit pas.

Ces événements sont porteurs de découvertes et d’échanges. Chacune et chacun s’enrichit de ces temps partagés dans la convivialité. Se retrouver pour partager une activité, une passion ou bien encore pour rompre l’isolement : c’est l’essentiel et à souligner. N’hésitez pas à inscrire ce temps dans votre quotidien comme une pause bienfaisante dans un monde parfois trop tourbillonnant.

Je remercie toutes celles et ceux qui contribuent par leur implication à maintenir ce niveau d’attractivité.

Favoriser le mieux-être ensemble, dans une commune à dimension humaine, dans un environnement solidaire, c’est bien cela qui sous-entend notre mission d’élu et nous aide à répondre avec optimisme aux tâches souvent lourdes qui nous incombent.

Au seuil de cette nouvelle année j’adresse mes remerciements à mes collègues élus qui se sont cette année encore investis sans compter. Je n’oublie pas le personnel administratif qui a fait face sans faiblir, malgré la surcharge de travail dû à un sous-effectif depuis le mois de juin et le personnel technique qui su aplanir et résoudre chacune des difficultés du quotidien.

Au nom du conseil municipal, je vous présente mes meilleurs vœux pour l’année 2017.
Qu’elle vous maintienne la santé ainsi que pour vos proches et qu’elle voie la concrétisation de vos souhaits les plus chers !

Bien à vous.

Martine BALDY